En France
France :
On peut choisir  régime matrimonial autre que le régime légal en faisant établir un contrat de mariage par-devant notaire , ceci préalablement à la célébration du mariage.
le régime matrimonial choisi peut être modifié ou on peut en changer  entièrement au cours du mariage, mais les époux devront attendre au moins deux ans après la célébration du mariage. Dans certains cas, (enfants mineurs) l’acte notarié est soumis à l’homologation d’un tribunal .
Le droit français connaît plusieurs régimes matrimoniaux  :
1. La communauté conventionnelle Sous ce régime, contrairement au régime légal de la communauté d’acquêts, les biens communs aux deux époux sont ceux qu’ils acquièrent pendant le mariage et qu’ils possédaient déjà au jour du mariage.
2. La séparation de biens
Les époux conviennent dans leur contrat de mariage que leurs biens seront gérés séparément : chacun des époux conserve l’administration, la jouissance et la libre disposition de ses biens personnels. Il est personnellement responsable des dettes qu’il a contractées seul. Néanmoins, les époux peuvent acquérir ensemble des biens réputés leur appartenir indivisément.
3. La participation aux acquêts
Sous ce régime, chaque époux conserve l’administration, la jouissance et la libre disposition de ses biens personnels.
Pendant la durée du mariage, ce régime fonctionne comme si les époux étaient mariés sous le régime de la séparation de biens. À la dissolution du régime, chacun des époux a le droit de participer pour moitié en valeur aux acquêts nets constatés dans le patrimoine de l’autre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>