Le dernier règlement européen stipule que : Toute personne a droit aux soins ambulatoires (sans hospitalisation) et au remboursement de ces soins, selon les tarifs de son État d’affiliation, sans avoir besoin de l’autorisation de la caisse maladie. Cela ne signifie pas que que le patient ait carte blanche pour tout type de prestations médicales.
Procurez-vous votre carte européenne de santé.
Plusieurs cas doivent être distinguer
Un cas d’urgence (« soins inopinés ») dans un État membre de l’Union européenne ? Aucun problème : vous êtes pris en charge et les prestations seront remboursées en fonction de la réglementation en vigueur dans le pays dans lequel vous vous trouvez.
La situation est différente lorsque la prestation médicale est programmée : visite chez le médecin, le dentiste, ou toute autre intervention médicale. Dans ce cas, le remboursement est équivalent au montant normalement remboursable dans votre pays d’origine.
Médecine ambulatoire ou hospitalisation ? Il n’est pas nécessaire d’obtenir une autorisation pour une intervention médicale ambulatoire programmée

Donc dans les cas :
Médecine ambulatoire d’urgence : art .18 du Règlement 883/2004/CE
Hospitalisation d’urgence : art.19 règlement 883/2004/CE
Médecine ambulatoire programmée : article 7directve 2011/24/UE pas besoin d’autorisation préalable
Par contre elle sera nécessaire pour une hospitalisation programmée : art. 8 de la directive 2011/24 / EU, article 20 du règlement 883/2004/UE
Pour plus de détails consulter la brochure : Sante-2013-12-19-web

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>