Comme en France, il n’y a aucune obligation jurudique, aucun devoir de l’un envers l’autre.

Elle est reconnue en Allemagne depuis 1992

Attention donc, votre concubin doit donc  attester d’une prise en charge  si vous n’avez pas de revenus supérieurs à l’aide sociale allemande (condition de résidence en Allemagne sauf étudiants) De même vous devez obligatoirement avoir une assurance maladie.)

 La vie commune n’entraine aucune conséquence sur  les impôts ce qui  constitue  un inconvenient par rapport aux couples mariés d’autant qu’il n’est pas possible d’utiliser le «  doppelt haushaltführung puisque il y a  logement commun.

Lors de la signature du bail pour un logement, chaque personne doit le siger et a les mêmes obligations. Si l’une d’elle part,  elle continue à être redevable du loyer et des charges.  Le bail ne peut être rompu qu’avec la signature des deux personnes.

Enfants :  Seule la mère a comme en France, l’autorité parentale. L’enfant portera également son nom.

Le père a la possibilité de faire une déclaration en reconnaissance de paternité :(Feststehen der Vaterschaft)  mais celle-ci ne sera acceptée que si la mère donne son autorisation. La mère peut alors, si ce dernier est d’accord, choisir le nom du père pour l’enfant.

 La reconnaissance doit se faire avant la naissance.  Soit devant un notaire, un officier d’état civil, devant le tribunal ou au Jugendamt.

ATTENTION : lorsqu’une mère célibataire (non mariée) a un enfant   le Jugendamt est automatiquement informé.

ATTENTION : la reconnaissance n’entraine aucune conséquence en matière d’autorité parentale. Il faudra faire ue declarati commue d’autorité parentale ( Sorgeerklärung)