Assurance auto : comment faire reconnaître son bonus français en Allemagne ?
En déménageant outre-Rhin, vous devrez procéder à une immatriculation de votre véhicule sur place et changer d’assurance automobile. En pratique les compagnies d’assurance n’assurent pas un véhicule immatriculé à l’étranger. Les systèmes d’assurance en France et en Allemagne étant différents, comment alors faire reconnaître son bonus dans le pays voisin ? Le Centre Européen de la Consommation a décidé de vous simplifier la vie en publiant, en coopération avec la Fédération Française de l’Assurance, une fiche explicative pour aider les Français à faire reconnaître leur bonus en Allemagne.
Des systèmes d’assurance très différents entre la France et l’Allemagne En France, le système de « bonus-malus » encadré par la loi attribue un coefficient de base égal à 1 au conducteur débutant, soit 100% du taux de cotisation. Ce coefficient est diminué chaque année écoulée sans sinistre responsable, ou majoré dans le cas contraire. En Allemagne, les modalités sont très différentes : en général sont utilisées non pas des coefficients, mais des catégories (Schadenfreiheitsklasse) et on distingue l’assurance responsabilité civile obligatoire de l’assurance « tous risques » dans deux tableaux d’évolution du « bonus-malus » distincts. En plus de la barrière de la langue, le nouvel assureur allemand doit donc interpréter votre coefficient français.
Pas de relevé d’informations standard en Europe En France, l’ancien assureur doit délivrer à l’assuré un relevé d’informations comportant a minima certaines indications, dont notamment le nombre, la nature et la date des sinistres survenus au cours des 5 dernières années avec la part de responsabilité retenue de l’assuré. En Allemagne, les informations de l’assuré sont transmises directement par voie électronique à la demande du nouvel assureur et il n’existe pas de modèle type de relevé d’informations, ni de mentions obligatoires. Les processus de changement d’assureur sont donc très différents d’un pays à l’autre et nécessitent souvent des explications aussi bien aux assurés qu’aux assureurs.
Des fiches explicatives pour faciliter le transfert d’assurance Ayant identifié la difficulté des transferts d’assurance automobile d’un pays à l’autre, la Fédération Française de l’Assurance et le Centre Européen de la Consommation (CEC) ont décidé de travailler main dans la main et publient une fiche explicative en français, en allemand et en anglais sur le système de « bonus-malus » français. Cette fiche vous informe et aide votre nouvel assureur en Allemagne à interpréter et « reconstruire » votre bonus dans sa propre grille tarifaire. Si vous effectuez le chemin inverse – de l’Allemagne vers la France – et que vous souhaitez faire reconnaître votre bonus allemand auprès de votre nouvel assureur français, le CEC publie également une fiche en français et en allemand pour faciliter vos démarches administratives transfrontalières.

une fiche explicative en français, en allemand et en anglais sur le système de « bonus-malus » français. Cette fiche vous informe et aide votre nouvel assureur en Allemagne à interpréter et « reconstruire » votre bonus dans sa propre grille tarifaire.